Elle

la première fois que je l ai lue ,c’était sur un site de tchat ,dans un salon réservé aux filles .
nous refaisions un monde sans hommes ,sans ruptures difficiles .nous nous moquions de leur jeux :celui qui pisse le plus loin ,celui qui emballe le plus de nanas ,celui qui a le plus gros pénis.
on voulait toutes entrer au couvent ,sans faire vœu de chasteté ,on voulait toutes des enfants sans pour autant appartenir au père.
en fait ,on cherchait toutes l amour ,mais on se le cachait ,on s’inventait l’homme idéal en pestant qu il n existait sûrement pas ou alors qu il était déjà maqué avec melanie griffith ou jennifer aniston (a l’époque).
son mp mit quelques jours a arrivé.
-salut ,on est de la même ville ,ça te dirait qu on aille boire un verre?
rien ne me prouvait que c’était bien une fille ,malgré nos photos échangées.c est pas tous les jours qu on se fait accoster par une si jolie rouquine . c est peut être juste un type qui veut tenter sa chance ,ou un pervers qui veut me découper en rondelles et me distribuer a manger au flunch du coin .
-oui d’accord ,ce soir?
et voila encore une fois ,je réponds sur un coup de tête ,sans bon sens . rendez vous est prit pour le soir même.
c est en jeans – basket -top que je décide d’y aller .pas de maquillage ,aucun atout de séduction . pas envie ,pas le goût non plus a sortir . mais je ne pose jamais de lapin ,c est donc avec une certaine flemme que j arrive au pub.
elle est là ,me reconnait tout de suite et m accueille d un grand sourire .
elle se marre lorsque je râle qu il n y a pas de coca light ,et que je me rabat sur un café noir sans sucre
-régime?dit elle en ricanant?
-ouais ,j essaie en tout cas
– tu en a pas besoin ,crois moi
on passe deux heures a rire ,a se raconter nos espoirs ,nos peines,a lancer des œillades au serveur .
elle me parle de ses aventures ,féminines ou masculines ,on a beaucoup de points communs ,dont notre bisexualité.
on décide d allé boire un verre chez elle . elle habite juste en face du pub .
le dernier verre … c est pas un truc de mec ça?
on s assoie dans son canapé ,l une a coté de l autre ,sa main vient se poser sur ma joue ,ses yeux plongent dans les miens
son visage approche du mien ,ses lèvres se collent sur ma bouche ,je sens sa langue a la recherche de la mienne.
on se retrouve allongées ,son souffle se  perd dans mon cou ,mes mains caressent ses longs cheveux de feu,courent dans son dos
ses mains se faufilent sous mon top ,le remonte .
elle se lève brusquement ,se déshabille.me dévoilant ses charmes ,ses petits seins pales ,son string noir de dentelle ,cachant le strict minimum ,je sais qu elle est épilée ,sûrement intégral d ailleurs .
elle s agenouillent devant moi ,m’enlève mes baskets ,une par une ,ses yeux ne perdant rien de ce qui se passe sur mon visage .
sans doute voit elle mon rictus de satisfaction ,puisqu elle me sourit.
je me lève a mon tour ,enlève mon jeans ,dont l entre jambe commençait a devenir drôlement humide. a mon tour je lui dévoile mon sous-vêtement qui ne cache rien de mon émoi
j avance ma main vers son sexe ,et écarte le minuscule bout de tissu ,je la caresse lentement ,je sens son désir sur mes doigts ,elle m embrasse a nouveau ,ses mains collées a mes fesses
je porte ma main a ma bouche et c est un a un que je lèche mes doigts l ayant caressé. sa langue vient se joindre a la mienne.
on se dirige vers sa chambre ,elle m allonge sur son lit ,et enlève mon string ,elle vient me lécher le nombril longuement tout en caressant mes seins qui se dressent avec fierté
sa langue descend encore ,d une main ,elle m’écarte les cuisses ,je sens son souffle sur mon sexe ,mon ventre commence a chauffer drôlement et c est dans un soupir de bien-être que je savoure l arrivée de sa langue sur ma petite perle intime.
ses doigts l accompagnent ,leurs vas et vient me laisse échapper quelques gémissements de plaisir .
je soulève mon bassin ,tandis que mes mains lui caressent les cheveux ,je suis au bord de l extase lorsqu elle décide d amener mes genoux sur ma poitrine .je lui suis offerte complètement ainsi ,sa langue continue a me fouiller passant d un orifice a l autre , j ai l impression de ne plus être qu un sexe ,un ruisseau
ses doigts suivent les mouvements de sa bouche .c est sans retenue ,sans pitié , qu elle me fait l amour avec sa main ,son souffle ,sa langue . elle me sourit encore lorsque j exprime mon orgasme dans un petit cri ,elle continue a aspirer mon clitoris qui commence a me brûler singulièrement ,elle continue a enfoncer sa langue entre mes lèvres ,entre mes fesses.
elle se hisse vers moi pour m embrasser,mes seins ,mon cou ,mes joues ,ma bouche . ses yeux brillent ,et toujours son sourire brillant tel une rivière de diamants .
on s endors comme ça ,dans les bras l une de l autre .
elle dormait encore lorsque je suis partie au matin,j avais l impression de m être fait baiser comme un mec ,ceux a qui le plaisir de la fellation suffit et qui ne cherche pas a donner de plaisir ensuite.
j ai réussi a me rattraper plus tard …